Revenir en haut de la page

Notre office vous souhaite la bienvenue!

OFFICE MAUGES-SUR-LOIRE

Annonces immobilières

MONTJEAN SUR LOIRE (49) - Maison / villa - 4 pièce(s) - 92 m² 219 975 € Dont prix de vente : 210 000 €
Dont HN* : 9 975 € (4.8%) Charge acquéreur
Vente - Maison / villa - MONTJEAN SUR LOIRE - 92 m² - 4 pièces - R450722

Vente

MONTJEAN SUR LOIRE (49)
Maison / villa - 4 pièce(s) - 92 m²
219 975 € Dont prix de vente : 210 000 €
Dont HN* : 9 975 € (4.8%) Charge acquéreur
MONTJEAN SUR LOIRE (49) - Maison / villa - 2 pièce(s) - 48 m² 120 462 € Dont prix de vente : 115 000 €
Dont HN* : 5 462 € (4.7%) Charge acquéreur
Vente - Maison / villa - MONTJEAN SUR LOIRE - 48 m² - 2 pièces - R460722

Vente

MONTJEAN SUR LOIRE (49)
Maison / villa - 2 pièce(s) - 48 m²
120 462 € Dont prix de vente : 115 000 €
Dont HN* : 5 462 € (4.7%) Charge acquéreur
MONTJEAN SUR LOIRE (49) - Maison / villa - 4 pièce(s) - 100 m² 188 550 € Dont prix de vente : 180 000 €
Dont HN* : 8 550 € (4.8%) Charge acquéreur
Vente - Maison / villa - MONTJEAN SUR LOIRE - 100 m² - 4 pièces - R440722

Vente

MONTJEAN SUR LOIRE (49)
Maison / villa - 4 pièce(s) - 100 m²
188 550 € Dont prix de vente : 180 000 €
Dont HN* : 8 550 € (4.8%) Charge acquéreur
Toutes les annonces immobilières

Nous contacter

Office notarial

Maître Marlène THEBAULT et Maître Jean-Louis VERONNEAU - Notaires Associés - SAS ORIENTA

Toutes nos coordonnées

L'équipe

Notaire
Maître Marlène THEBAULT
Notaire
Maître Jean-Louis VERONNEAU
Négociateur immobilier
Dimitri BELLANGER
Clerc de Notaire/Négociateur immobilier
Pierre FREUCHET
Clerc de Notaire
Catherine BROCHARD
Plus d'information sur l'équipe

La lettre de mon notaire

Toutes les lettres de mon notaire

Actualités

Les taux restent en deçà de l’inflation

26 juillet 2022

Les taux restent en deçà de l’inflation

L’Observatoire Crédit logement / CSA publie ses derniers indicateurs sur le marché du crédit immobilier. Au deuxième trimestre 2022, le taux moyen s’établit à 1, 40 %*.

La vente était viciée

22 juillet 2022

La vente était viciée

Ayant été trompée sur l’environnement de la maison qu’elle venait d’acquérir, une acheteuse sollicita la résolution de la vente. Contre toute attente, les premiers juges lui refusèrent. La Cour de cassation fût saisie de l’affaire et annula leur décision.

Note de conjoncture immobilière n°56 / Juillet 2022

21 juillet 2022

Note de conjoncture immobilière n°56 / Juillet 2022

Toutes les actualités